Composées des représentants des équipes départementales. qui se réunissent en région. La CIL est basée sur le découpage de chaque province ecclésiastique (régions administratives, sauf exceptions).

Chaque CIL élit un ou deux représentants (en fonction du nombre de départements) chargés de les représenter au Comité Directeur.

Commission Interdiocésaine de Liaison

Cette page est la Vôtre... Continuez à raconter cette église vivante, présente, chaleureuse, priante, qui fait bouger les choses et, peut-être, remue les coeurs !


Dépendance et liberté: deux mots qui ne semblent pas aller ensemble pour mener notre vie et pourtant, lorsque la  confiance est présente dans  les relations avec Dieu et  les autres, une vie chrétienne peut les associer  et donner du fruit en abondance.  La figure d’Église qui illustre cette réalité a fait choisir par la région Normandie l'exemple de Sainte Thérèse de Lisieux.

Elle a vécu le court chemin de son existence (24 ans) en vivant dans la dépendance et  en s'épanouissant dans la liberté de l'amour total. Elle a vécu dans la dépendance de l'éducation familiale dans une famille de son siècle. Elle a choisi d'entrer au Carmel avec la persévérance qui peut vaincre tous les obstacles afin de répondre à l'appel de Dieu.

Admise à quinze ans au Carmel de Lisieux, elle a suivi son noviciat sous la dépendance de la Mère prieure et de la Maîtresse des novices. Elle était observée par les sœurs âgées qui comprenaient mal la présence de trois sœurs de la même famille et surtout de la plus jeune. Elle a écrit ses souvenirs sur l'ordre de ses supérieurs.

Mais en même temps, elle a montré une grande liberté dans son cheminement spirituel dans l'amour de Dieu et aussi dans l'amour fraternel pour toutes les religieuses qui l’entouraient, pour ses correspondants missionnaires, pour ceux qui la soignaient pendant sa pénible maladie

Elle a cherché elle-même sa place dans le corps mystique du Christ qui est l'Église, selon la lettre de Saint Paul aux Corinthiens, pour conclure : « Dans le corps de l'Église je serai dans le cœur, je serai l’Amour ».

Elle a donné ainsi une voie spirituelle pour les plus simples, les plus petits, en faisant tout par amour.

Ajoutons que des chanteuses actuelles, telles Natasha St Pier, Elisa Tovati, Sonia Lacen chantent les poèmes écrits par Sainte Thérèse de Lisieux. Il en est de même pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Père Henri BUDIN

Aumônier VEEA équipe Vernon-Saint Nicaise

Aumônier MCR équipes Gaillon, Les Andelys, Ecos-Gasny




Une rencontre entre les membres des mouvements d’action catholique et les mouvements professionnels de l’Eure a eu lieu le 12 Octobre 2013 à la salle paroissiale de Louviers avec notre évêque le Père Nourrichard.

Elle a servi à lui faire percevoir la spécificité de chacun des mouvements par rapport à la vie et à la foi ainsi que les expériences de première annonce. Elle a permis une meilleure connaissance mutuelle et a interpellé le clergé sur l’importance des mouvements.

Sept mouvements étaient présents : L’ACI, l’ACO, Chrétiens en Monde Rural (CMR) Mouvements des Cadres Chrétiens (MCC), Mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens, Mouvement Chrétien des Retraités (MCR) et VEA (Vivre Ensemble l’Evangile).

Chaque mouvement s’est présenté avec sa spécificité d’action dans son milieu :

L’ACI en milieu indépendant avec une équipe dans l’Eure à Evreux réfléchissant sur un programme national d’année sur «le corps qui parle» en étroite relation avec les équipes de Seine-Maritime.

L’ACO œuvrant à la rencontre des travailleurs et dans leurs luttes, organisant des réunions « élections » à la lumière d’un partage de foi et des soirées d’information élargies, avec deux équipes à Evreux, une à Gisors et deux à Rugles.

Le CMR se présentant comme un partage de vie pour un monde rural meilleur avec une confiance entre ses différents membres. Il y a treize équipes dans l’Eure désirant «rebondir dans la vie », réfléchissant une fois par mois sur un fait de vie, choisissant une remise en question préparée par le couple les recevant, relisant l’Evangile et célébrant Noël et Pâques.

Le MCC avec une équipe et demie et une à deux réunions par mois se penchant sur tous les problèmes socioprofessionnels pouvant se présenter, à la lumière de l’Evangile.

Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens avec une équipe dont la spécificité est la pensée sociale chrétienne au sein de leur activité.

Le MCR avec 35 équipes dans l’Eure et 6000 équipes dans toute la France aidant les personnes retraitées en les rejoignant, les accueillant et les accompagnant, vivant et agissant dans la cité.

VEA dont la spécificité est de s’adresser à tous les âges, de toutes catégories sociales, pratiquants ou non, croyants ou incroyants. Il propose des révisions de vie en quatre étapes préparées par le couple ou la personne recevant : Vivre, comprendre, reconnaître et changer. Cinq équipes sont présentes dans l’Eure.

Après cette présentation, une réflexion avec mise en commun a eu lieu par carrefour de six personnes sur trois questions préalablement réfléchies en équipe :

Les pratiques pour l’ensemble des mouvements sont diverses mais font toutes appel à un moment ou un autre à un texte le plus souvent évangélique. Certains le prennent en début de réunion. C’est plutôt celui du jour ou celui du dimanche suivant. Ce texte les interpelle souvent et les aide à réfléchir. D’autres font le choix de textes en fonction du thème de leur réunion après préparation. Ils sont très heureux dans les deux cas d’avoir un accompagnat spirituel.

Le père Nourrichard insiste sur l’importance de la Parole de Dieu qui peut nous interpeller plutôt qu’un texte nous confortant. De même pour un problème de temps, il n’est pas toujours souhaitable que cette lecture soit faite en fin de réunion, raccourcissant ainsi la durée de réflexion sur ce dernier.

Tous reconnaissent qu’un climat de confiance doit se créer dans une équipe pour permettre une écoute des problèmes vécus, un partage conduisant à une espérance. Il en est de même pour les personnes que nous rencontrons personnellement. Un besoin de se retrouver et d’écoute existe. Nos différents mouvements nous aident à vivre ces rencontres, nous fortifient dans notre foi et souvent nous amènent à nous engager au service des autres, que ce soit dans des engagements paroissiaux ou de solidarité. N’est-ce pas l’action de l’Esprit Saint au milieu de nous ?

Le père Nourrichard nous fait part du lien écoute-rencontre. Le Christ incarné a partagé notre condition humaine, nous devons accepter notre vie, il a rencontré et écouté ses disciples (Emmaüs).

Cette annonce se fait d’abord par nos attitudes, nos différentes prises d’engagement, nos manières d’accueillir et d’écouter ceux qui nous entourent, nos familles, notre milieu socioprofessionnel. Beaucoup d’entre nous, soutenus dans leur foi par le mouvement auquel ils appartiennent ont osé faire le pas et témoigner. Ils doivent également savoir appeler d’autres personnes qui n’y pensaient pas  ou n’osaient pas se lancer.

Certains s’engagent dans leur famille auprès de leurs petits-enfants, d’autres dans l’éveil de la foi auprès de jeunes enfants, d’autres en tant que visiteurs de prison, d’autres dans des mouvements de solidarité, d’autres au sein de leur paroisse… La liste peut être très diverse et longue.

Nos mouvements nous soutiennent dans notre foi et nous aident à nous engager.

Le Père Nourrichard a insisté sur la rencontre de l’autre tel que nous sommes en abandonnant tous les clichés que nous pourrions en avoir. « Que pensez-vous que je suis ? » Nous devons avancer ensemble à la rencontre du Christ, en continuant d’être prêt.

Cette réunion tenue dans le cadre d’une visite pastorale, s’est terminée par la messe dominicale et un repas partagé tiré du sac pour ceux qui le pouvaient.

François LAMY,  VEA


Une rencontre entre mouvements Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus Docteur de l’Église et Patronne des missions